jeudi 28 mai 2015

Le Cyclop, de Jean Tinguely

Le Cyclop est une œuvre sculpturale. Elle a été construite à partir de 1969. Sa construction a commencé illégalement dans la forêt dont le nom est le Bois des pauvres, à Milly-la-Forêt. Jean Tinguely en a fait don a l’Etat français en 1987. Elle a été inaugurée en 1994. L'auteur du Cyclop, a fait participer plus d'une quinzaine d'artistes dont Niki de Saint-Phalle, son épouse. Le Cyclop est crée a partir de matériaux récupérés/recyclés. N'ayant pas l'argent nécessaire pour continuer la construction du Cyclop, utiliser des matériaux recyclés s’avérait une solution. Le Cyclop rassemble aussi une dizaine d’œuvres d'autres artistes. La présence des miroirs dans et sur l’œuvre représente  la participation de Niki de Saint-Phalle. Le collage des miroirs a commencé en 1987 et a duré cinq ans.


Le Cyclop est ainsi un musée de vingt deux mètre de haut, trente cinq tonnes de ferraille, avec des jeux de reflets et sonores. Nous pouvons rentrer dedans, il comporte quatre niveaux.

Au premier étage, nous nous trouvons derrière la bouche du Cyclop et le sol est constitué d'un dallage noir et blanc avec la présence de miroirs. Au mur situé à notre droite nous pouvons voir un moulage de réseaux électrique ou chaque prise/bouton représente un artiste qui a participé à l’œuvre.

Au second niveau une colonne avec des cornes d'abondance (qui porte chance si on les touches !) et des têtes de mort mexicaines apporte de la couleur dans le Cyclop qui est plutôt sombre ; c'est Niki de Saint-Phalle qui l'a réalisée. On y trouve aussi une œuvre de Jesus Rafael Soto : des tubes en aluminium qui, lorsque l'on rentre à l’intérieur, émettent des sons différents, de par la taille des tubes.

Au troisième étage, c'est un théâtre où les spectateurs sont les acteurs.

Au dernier niveau la tête est couverte d'eau qui reflète le ciel.
Il y a aussi un wagon avec des poupées de soie qui représentent les déportés lors de la seconde guerre mondiale.

Le Cyclop est une œuvre gargantuesque très intéressante à découvrir. Elle comporte de nombreuses surprises grâce aux inventions de ces artistes novateurs. 

Ninon H. et Guylène C.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire